• Bonjour,

    Suite à un décès dans la famille et quelques trucs à gérer, je serai absente pour quelque temps, j’espère vous revenir très vite vous partager mes photos.

    Je vous souhaite une très bonne semaine.

    À bientôt.


    7 commentaires
  • Les grimpereaux sont de petits oiseaux discrets, assez peu farouches, au plumage brun et blanc, au bec fin légèrement arqué et aux rectrices rigides qui les aident à s’appuyer contre les troncs (comme la Sittelle torchepot). En effet, comme leur nom l’indique, ils grimpent agilement, en "spirale", le long des troncs et des grosses branches, un peu comme des souris, à la recherche d’insectes. Une fois qu’ils ont exploré un arbre, ils s’envolent et gagnent la base d’un autre tronc pour refaire de même. (source : ornithomedia)

     


    18 commentaires
  • Le château Saint-Jean, qui surplombe les routes de Chartres au Mans et de Châteaudun à Bellême du plateau où il est installé, a été réalisé en plusieurs étapes. Le donjon de pierre, de 22 mètres de hauteur, a été construit dans les années 1040, ce qui en fait l'un des plus anciens donjons de ce type encore debout en France; ses murs épais (de 3,5 à 5 mètres) et la rareté de ses ouvertures traduisent sa vocation militaire. L'enceinte circulaire et les tours datent de la fin du XIIe siècle et du début du XIIIe siècle; un fossé sec franchi par un pont-levis et la pente du terrain à l'ouest complétaient le système défensif. Entre le XVe siècle et le XVIe siècle, plusieurs constructions vinrent donner au château une fonction plus résidentielle, tandis que le donjon fut abandonné. Sans garnison à partir du XVIIe siècle, le château servit de prison à la Révolution, avant d'être vendu à des particuliers. Acheté par la ville en 1950 et partiellement restauré entre 2000 et 2004, le château abrite depuis 1959 le musée municipal. Les 155 « marches Saint-Jean » relient le château au quartier du Paty, où plusieurs hôtels particuliers de la Renaissance subsistent.(source Wikipédia)

     

    Pour en savoir davantage sur l'histoire de ce château, je vous invite à aller sur ce site ICI

     Château Saint-Jean - Nogent-le-Rotrou Château Saint-Jean - Nogent-le-Rotrou

    Château Saint-Jean - Nogent-le-Rotrou Château Saint-Jean - Nogent-le-Rotrou

     


    8 commentaires
  • La mésange charbonnière est l'une des plus grandes mésanges (14 cm pour une envergure de 23 à 26 cm et une masse de 16 à 21 g), de la taille d'un moineau domestique.

    Mésange charbonnière

    Mésange charbonnière

     


    18 commentaires
  • C'est une mouette de 33 à 43 cm de long avec une envergure de 85 à 110 cm, pesant entre 195 et 374 g. Ses autres mensurations sont : 282 à 332 mm pour l'aile, 109 à 125 mm pour la queue, 28 à 35 mm pour le bec, 39 à 49 mm pour le tarse et 30 à 42 mm pour le doigt médian.

    Mouette rieuse en vol Mouette rieuse en vol

    Mouette rieuse en vol


    15 commentaires
  • C'est un grèbe de 46 à 56 cm de longueur avec une envergure de 75 à 90 cm, pesant entre 700 et 1 200 g.

    Les couples commencent à se former au cœur de l'hiver. La nidification peut commencer dès le mois de janvier si les conditions météorologiques ne sont pas trop rudes, mais elle a généralement lieu entre avril et juillet. Cette espèce est célèbre pour sa parade nuptiale élaborée.

    Grèbe huppé Grèbe huppé


    15 commentaires
  • Description :

    Ce sont des oiseaux aquatiques, de taille moyenne à grande (de 45 à 100 cm), au corps allongé, au long cou et au bec puissant et crochu. Les cormorans arborent généralement un plumage noir et un long cou flexible. Ils pèsent de 1,5 à 3,5 kilogrammes.

     

    Le plumage du cormoran est partiellement perméable, du fait que les trois quarts de la surface de sa plume (la partie la plus externe) ne comportent pas de crochets sur les barbules, rendant celles-ci libres et perméables. Cette propriété lui permet de dépenser moins d'énergie pour plonger, car moins d'air est emmagasiné dans son plumage que chez les autres oiseaux aquatiques, le rendant ainsi plus lourd.

    Cormoran Cormoran

    Cormoran Cormoran

    Cormoran Cormoran

     

    La position du cormoran, ailes déployées à la sortie de l’eau lui permet entre autres de sécher ses plumes. Il s’avère que ce comportement permet également au cormoran une meilleure thermorégulation et facilite sa digestion.

    Cormoran

     


    23 commentaires
  • Description :

    - Poids moyen : de 5 à 9 kg - en moyenne 7 kg

    - Taille : un corps de 40–60 cm et une queue de 25 à 45 cm.

     

    De mœurs à tendance crépusculaire et nocturne, il peut avoir une activité diurne non négligeable. Présent dans seulement quelques départements français lors de son introduction, il est désormais présent dans plus de 70 départements.

    Le froid est un facteur limitant et les hivers rigoureux leur sont fatals. L'organisme du ragondin n'est pas adapté au gel comme celui du castor. Lors d'hivers rigoureux, de nombreux ragondins ont la queue qui gèle, ce qui dégénère en gangrène mortelle. (source Wikipédia)

    Ragondin Ragondin

    Ragondin Ragondin

    Ragondin


    7 commentaires
  • La Foulque macroule est grégaire sur les étendues d'eau en hiver. Migrateur partiel, au vol d'apparence laborieuse, elle niche dans les roselières et/ou parmi les plantes palustres.

    C'est un oiseau qui - là où il n'est pas chassé - peut devenir très familier de l'homme. On peut alors l'observer se nourrir sans qu'il soit effarouché. Il peut nicher près des habitations, voire dans les ports.

    Son régime est omnivore à forte tendance végétarienne. Elle va chercher sa nourriture jusqu'à 2, voire 4 à 5 mètres de profondeur. (source Wikipédia)

      La Foulque macroule La Foulque macroule

    La Foulque macroule La Foulque macroule


    12 commentaires
  • Je vous souhaite à toutes et à tous une très bonne année 2015, qu'elle vous apporte joie, réussite, santé et pleins de belles choses ! Je remercie les personnes qui m'ont déjà envoyé tous leurs vœux pour cette nouvelle année.

    Bonne année !


    13 commentaires
  • Plusieurs animaux font des œufs et des jeunes bernaches leurs proies. Dans le Grand Nord, le principal prédateur est le renard arctique. Il peut voler tous les œufs de plusieurs nids et les cacher pour les manger lorsqu’il a peu de nourriture. Les mouettes et goélands, les labbes, les renards roux, les corbeaux et parfois les ours sont aussi des prédateurs.

    Bernaches du Canada en vol Bernaches du Canada en vol

    Bernaches du Canada en vol Bernaches du Canada en vol

    Bernaches du Canada en vol Bernaches du Canada en vol


    13 commentaires
  • Voici une sélection de mes photos de fleurs faites en 2014 et avant :

     Rétrospective de mes photos de fleurs Rétrospective de mes photos de fleurs

    Rétrospective de mes photos de fleurs Rétrospective de mes photos de fleurs

    Rétrospective de mes photos de fleurs Rétrospective de mes photos de fleurs

    Rétrospective de mes photos de fleurs Rétrospective de mes photos de fleurs

    Rétrospective de mes photos de fleurs Rétrospective de mes photos de fleurs

     


    7 commentaires
  • Après vous avoir parlé du Parc Animalier de Saint-Léonard des Bois, je vous invite donc à découvrir les Alpes Mancelles où est situé ce parc.

     

    Les Alpes mancelles constituent une région naturelle des départements de la Sarthe, de la Mayenne et de l'Orne, appartenant au Massif armoricain. Elles se caractérisent par leurs vallées encaissées où coulent la Sarthe et certains de ses affluents.

    Les Alpes Mancelles

     


    Les Alpes mancelles correspondent aux reliefs accidentés du nord-ouest de la Sarthe par opposition aux formes topographiques très planes du reste du département, du haut Maine en particulier. Elles s'étendent sur une superficie de 355 km2 et débordent sur les départements de l'Orne et de la Mayenne.

    Les Alpes Mancelles Les Alpes Mancelles



    Les Alpes mancelles, d'une altitude comprise entre 140 et près de 220 mètres (203 mètres aux monts de Narbonne, 217 mètres au mont du Haut-Fourché), sont composées de fragments de plateau et de collines aux versants parfois abrupts. (source Wikipédia)

    Les Alpes Mancelles

    Les Alpes Mancelles Les Alpes Mancelles

    Ces photos ont été prises en juillet.


    5 commentaires
  • Saint-Léonard-des-Bois est une commune française, située dans le département de la Sarthe en région Pays de la Loire, peuplée de 538 habitants (les Saint-Léonardais).
    Cette petite commune se situe au cœur des Alpes mancelles, à deux heures de Paris et fait partie des 644 communes classées villes et villages fleuris.

    (source Wikipédia)

     

    Le Parc Animalier est situé sur le mont Narbonne, on peut y découvrir une faune rare et familière : lamas, cerfs, sika, daims, mouflons, mouton d'Ouessant, chèvres de roue, chèvres naines, poneys, ânes du Cotentin. (source : tourisme-alpesmancelles)

    Ce jour-là, je n'ai vu que des daims :

    Les daims du Parc Animalier de Saint-Léonard des Bois Les daims du Parc Animalier de Saint-Léonard des Bois

    Les daims du Parc Animalier de Saint-Léonard des Bois

    Les daims du Parc Animalier de Saint-Léonard des Bois Les daims du Parc Animalier de Saint-Léonard des Bois

    Les daims du Parc Animalier de Saint-Léonard des Bois

    Les daims du Parc Animalier de Saint-Léonard des Bois Les daims du Parc Animalier de Saint-Léonard des Bois

    Ces photos ont été prises en juillet.

     


    6 commentaires
  • Le Père Noël se joint à moi pour vous souhaiter un bon réveillon et un Joyeux Noël !

    Joyeux Noël


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires